Table of Contents Table of Contents
Previous Page  28 / 266 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 28 / 266 Next Page
Page Background

/

INGENICO GROUP

/

Document de référence 2016

28

présentation du groupe

1

1.2 Facteurs de risques

1.2

Facteurs de risques

Ingenico Group conduit ses activités dans un environnement

en constante évolution et est exposé à des risques qui, s’ils

se matérialisaient, pourraient avoir un effet défavorable

significatif sur ses activités, sa situation financière, son

patrimoine, ses résultats, ses perspectives ou sur le cours de

bourse de la Société.

Ce chapitre présente les risques significatifs auxquels le Groupe

estime être exposé, à la date du présent Document de référence.

Toutefois, d’autres risques dont le Groupe n’a pas connaissance

ou dont la réalisation n’est pas considérée, à cette date, comme

susceptible d’avoir un impact défavorable significatif sur le

Groupe, ses activités, sa situation financière, son patrimoine,

ses résultats, ses perspectives ou sur le cours de Bourse de la

Société, peuvent exister ou survenir.

Le Comité audit et financement apprécie et évalue régulièrement

les risques potentiels pouvant avoir des conséquences sur les

activités menées au sein du Groupe, ainsi que l’adéquation

des procédures mises en place. Il fait part de ses principales

conclusions au Conseil d’administration.

Les procédures contrôle interne et de gestion des risques

sont décrites dans le rapport du Président du Conseil

d’administration établi en application de l’article L. 225-37

du Code de commerce figurant à la section 3.1 du présent

Document de référence.

1.2.1

Risques liés à l’activité et à la stratégie

Risque de ne pas atteindre les objectifs attendus

La performance financière du Groupe dépendra de plusieurs

facteurs, et en particulier de son aptitude à :

développer le chiffre d’affaires lié à l’activité traditionnelle

des terminaux de paiement ;

développer le chiffre d’affaires lié à l’activité des services,

notamment à travers le développement d’Ingenico

ePayments, l’internationalisation des services de gestion des

transactions du paiement en ligne et du paiement par mobile

et de la commercialisation de l’offre de ces services à valeur

ajoutée ;

maintenir les marges sur l’activité des terminaux de

paiement ;

rationaliser et exploiter efficacement l’infrastructure

technique et les plates-formes utilisées dans l’activité

Transactions ;

contrôler les coûts d’exploitation et de développement des

services et solutions software.

La Direction financière élabore des analyses de performance

mensuelles et des prévisions périodiques, et informe

régulièrement le Conseil d’administration des performances et

de possibles écarts.

Toutefois, l’activité du Groupe, ses résultats et sa situation

financière pourraient être affectés :

1)

si le Groupe n’atteignait pas tout ou partie des objectifs

fixés ;

2)

si les prix de marché des terminaux de paiement baissaient

de manière significative et continue ;

3)

si la croissance de la demande pour les terminaux de

paiement ralentissait significativement ou si les volumes

traités par l’activité Transactions baissaient significativement

en raison notamment d’une évolution défavorable du

contexte économique qui pourrait avoir comme conséquence

une baisse importante de la consommation.

Les objectifs 2017 du Groupe sont décrits au chapitre 4.2 du

présent Document de référence.

Risque de voir apparaître de nouveaux besoins

de financement

Le Groupe pourrait avoir besoin de nouveaux financements,

notamment dans les cas suivants :

poursuite de sa politique de croissance externe afin de

générer des synergies avec ses activités, d’acquérir des bases

installées de terminaux pour accélérer le développement

de sa stratégie services ou d’acquérir des technologies de

paiement complémentaires aux terminaux de paiement (par

exemple internet, mobile) ;

changements technologiques imposant des investissements

significatifs dans de nouvelles technologies et de nouvelles

offres de terminaux et de services ;

contraction du chiffre d’affaires et des marges provoquée par

des événements indépendants du Groupe ;

enfin, de façon plus générale, des changements majeurs dans

le marché du paiement électronique.

Le Groupe ne peut garantir la disponibilité d’un financement

adéquat au moment opportun, ce qui pourrait avoir des

conséquences défavorables sur ses capacités de développement.

Le Groupe dispose de sources de financement non utilisées telles

que décrites dans la note 9.e. « Gestion des risques financiers »

des états financiers consolidés au 31 décembre 2016 et a mis

en place un processus décisionnel visant à anticiper les besoins

à venir.

Risque lié à la dépendance

vis-à-vis des fournisseurs

Le Groupe a externalisé l’ensemble de la production de ses

terminaux de paiement à des partenaires industriels de premier

plan spécialisés dans l’assemblage des produits électroniques

(

external manufacturing services,

EMS). Le Groupe travaille

aujourd’hui avec deux des cinq plus grands sous-traitants

mondiaux de sous-ensembles électroniques, Flex et Jabil, qui

assurent la grande majorité de la production sur des sites au

Brésil, en Malaisie, en Russie et au Vietnam. La majeure partie